Langue: D

Lexikon: Assurance-invalidité (AI)

L’assurance-invalidité (AI) est une assurance obligatoire dans toute la Suisse qui vise à garantir les moyens d’existence aux personnes assurées invalides au moyen de prestations en espèces ou de mesures de réadaptation. L’assurance-invalidité est régie par la Loi fédérale sur l’assurance-invalidité (LAI).

L’assurance-invalidité (AI) constitue, avec l’assurance-vieillesse et survivants (AVS) et les prestations complémentaires (AI), le premier pilier du système des trois piliers de la sécurité sociale suisse.

Comme l’AVS, l’AI est obligatoire pour toutes les personnes de plus de 18 ans qui vivent ou travaillent en Suisse.

Les assurés AI ont légalement droit à une prestation AI s’ils remplissent les conditions d’invalidité définies par la loi. L’invalidité (voir LPGA, art. 8) peut résulter d’une infirmité congénitale, d’une maladie ou d’un accident. Le handicap entraîne des atteintes physiques, psychologiques ou mentales à la santé, entraînant une incapacité de gain ou une incapacité de travail d’au moins un an dans le domaine d’activité antérieur.

Les prestations de l’AI sont les suivantes :
• Mesures de réadaptation : ce sont par exemple des mesures médicales, l’orientation professionnelle, la formation professionnelle initiale, la reconversion, le placement professionnel, des mesures de formation spéciale, la remise de moyens auxiliaires et le paiement d’indemnités journalières.
• Rente d’invalidité : si l’assuré est atteint d’une invalidité d’au moins 40 %, il a droit à une rente. Le montant de la rente d’invalidité dépend du degré d’invalidité.
• Allocations : l’AI couvre par exemple les frais de traitement des infirmités congénitales telles qu’une malformation cardiaque, ou les frais de moyens auxiliaires tels que les appareils auditifs ou les lunettes.

L’AI est principalement financée par les contributions de la Confédération et des cantons (60 %) et, dans une moindre mesure, par les contributions des assurés et des employeurs (40 %), basées sur le revenu. Les postes de dépenses les plus importants sont les prestations en espèces sous forme de rentes, d’indemnités journalières et d’allocations pour impotent (63 %), les mesures individuelles (15 %) et les contributions aux institutions / organisations (17 %).

Le diagramme suivant donne un aperçu de l’évolution des finances de l’AI :


 

Voir également
Aucun autre résultat trouvé.
Liens / Sources
Non trouvé.
Évaluer l'article du lexique

Aidez-nous à améliorer notre lexique de manière efficace en évaluant cet article du lexique. Nous apprécions et prenons en compte les propositions de modification et les critiques:

Évalutation:  
 
   

Commentaire / Proposition de modification:* (*optionel)

 
 

Vimentis est financé par les dons des particulliers.
Vous pouvez gratuitement intégrer ce glossaire/lexique à votre propre page internet ! Plus d'infos

L'article a été mis à jour le 25.03.2020


Publication Vimentis par thème
Non trouvé.
Vous trouverez toutes les publications récentes ici